FacebookViral

Un Homme Décède Parce Qu’il Se Rongeait Les Ongles

Cette histoire, est celle de John Gardener, un anglais de 40 ans, atteint depuis un long moment,, d’un trouble d’anxiété généralisé et de dépression, et qui depuis s’est mis à se ronger les ongles. Il ne s’imaginait sûrement pas que, ce qui avait tout l’air d’une habitude banale, aurait des suites tragiques.

Il n’était âgé que de 10 mois lorsqu’un diabète lui a été diagnostiqué. Toute sa vie durant, deux injections quotidiennes d’insuline seront nécessaires. D’autres soucis de santé lui ont également été causés par le diabète, ce qui a finalement conduit à une maladie cardiaque. En 2011, il n’y avait pas d’autres solutions que de lui amputer sa jambe, car très ulcérée en raison du diabète. Dès lors, ses problèmes psychologiques se sont empirés.

Plus les jours passent, plus John se ronge les ongles, et ce de façon effrénée. Le Dr. Daniel Vernon son médecin, se rendit alors compte de l’état de ses doigts, et constata qu’il ne ressentait plus aucune sensation au bout des doigts.

Quelle que soit l’extrême à laquelle il en vient en les rongeant, John ne ressent plus aucune douleur et de sévères saignements le conduisent régulièrement à l’hôpital. Ses doigts ont fini par s’infecter. Cela a alors conduit à un sepsis qui très rapidement se répand dans son corps. En dépit des antibiotiques consommés pour combattre l’infection, rien n’y fit, et John devra se faire amputer les doigts. L’opération fut un succès, son état connu une amélioration, et l’infection n’exista plus.

Mais tout ça n’était que un court laps de temps, puisque peu après son 40e anniversaire, John perdit la vie suite à une crise cardiaque. Cette dernière n’est que la résultante de l’infection qu’il avait contractée en se rongeant excessivement les ongles.

Son entourage est très ébranlé par son décès, en particulier sa mère : « Notre famille est bouleversée par sa mort, nous aurions pu mieux l’aider. Ceci n’est mon souhait pour le fils de personne d’autre – c’est horrible. »

Les problèmes psychologiques ne sont pas à négliger, et il est primordial de prendre au plus tôt contact avec un professionnel. Tout comme l’anxiété, la dépression et les troubles alimentaires, les changements de personnalités susceptibles de porter préjudices à une personnes ou à son entourage, doivent être pris au sérieux.

Leave your vote

0 points
Upvote Downvote

Comments

0 comments

Leave a Response

Hey there!

Forgot password?

Don't have an account? Register

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

Processing files…