FacebookViral

ORPHÉLIE WINTER, SDF ? Elle Répond Aux Rumeurs

La chanteuse s’est exprimée sur les rumeurs qui courent à son propos, affirmant qu’elle serait ruinée, à la rue, et sans autre solution que de dormir dans sa voiture.

Ophélie Winter a tenu à mettre les choses au clair en répondant aux questions de Cyril Hanouna, par téléphone, dans l’émission Touche Pas à Mon Poste. Elle devait être présente lors du tournage mais n’a pas su se rendre sur le plateau.

« Est-ce que tu confirmes les informations qui disent que tu es sans domicile fixe ou est-ce que ce n’est pas tout à fait ça ? », interroge d’emblée l’animateur. « Sincèrement, ça m’a fait rire. Après, ça m’a un peu énervée parce que je pense qu’il y a d’autres nouvelles bien plus intéressantes que de savoir où je dors et avec qui je fais quoi » débute Ophélie Winter. « Je n’habite plus en France, et j’ai passé presque deux semaines à faire Mario Bros avec ma petite Smart pour ne rien demander à personne. J’ai fait mon petit déménagement de garde-meubles à garde-meubles et dix allers-retours avec les cartons dans ma voiture. J’en avais même ri toute seule, j’ai eu un fou rire à un feu rouge ».

« Donc juste tu faisais des allers-retours avec ta voiture ? », insiste Hanouna. « Je décharge d’hôtel en hôtel, mais je n’ai pas de domicile du tout », répond la chanteuse. « Ce n’est pas fixe ou mobile. Et je n’habite plus en France. Je dors à l’hôtel, c’est vachement dur… »

Le néant
Malgré les questions des chroniqueurs, Ophélie Winter est restée évasive quant à son logement actuel. « Je n’habite nulle part. » « Je n’ai pas de domicile fixe dans le monde. » En revanche, la star des années 1990 dit clairement regretter le néant dans sa vie professionnelle.

« Tu ne travailles pas, tu ne gagnes pas d’argent…Tu n’es pas au top quoi ! Mais c’est plus une question d’ennui, je m’ennuie. Je suis quelqu’un qui aime travailler et je m’ennuie un petit peu… », confie Ophélie.

« J’ai beaucoup trahi »
Et d’après elle, elle est la seule à blâmer pour ce qu’elle traverse et tente d’y voir des opportunités. « C’est de ma faute, quoi qu’il arrive. C’est une bonne chose de lâcher prise et d’accepter ses erreurs. Maintenant, je suis libre, je n’ai rien… Ce serait arrivé il y a vingt ans, je me serai suicidée avec mon string. Là je découvre un état de misère totale mais je suis libre. »

Et la chanteuse n’est pas prête à accepter de l’aide. « Je suis seule. J’ai beaucoup trahi. Je me démerde toute seule. C’est une expérience. Je ne peux pas demander de l’aide aujourd’hui, c’est impossible. »

Quoi qu’il en soit, la chanteuse estime qu’elle n’a « pas le droit de se plaindre ». Elle réfléchit actuellement à d’autres projets professionnels, en dehors du show-biz.

Commentaires Facebook

0 commentaires

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page